La qualité du traitement des plaintes remise en question

L' Aquilon
Le Franco
Alors que le Bureau du commissaire aux langues officielles n’a reçu aucune plaintes pendant deux ans, une nouvelle vague est enregistré.