Le bilinguisme pour doper l’économie ?

Geoffrey Gaye
Le Franco
Être bilingue, ça aide. Les 2,1 millions de bilingues hors Québec font en général plus d’études, créent plus de richesse, et gagnent mieux leur vie que les unilingues anglophones.